coups de coeur

actualités

Signature de la Charte d'engagement volontaire des industriels de la construction pour des JOP 2024 durables, à l'Unesco coin coin

12.02.2020

Signature de la Charte d'engagement volontaire des industriels de la construction pour des JOP 2024 durables, à l'Unesco

Le 5 février 2020 à l’Unesco, dans le cadre du séminaire « Habiter la ville de demain » et du lancement, par Julien DENORMANDIE, ministre chargé de la ville et du logement, du « programme d’actions pour une ville durable », la « Charte d’engagement volontaire des industriels de la construction pour des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 durables » a été signée par :

Nicolas FERRAND, directeur général de la SOLIDEO, Luc CHARMASSON, président du Comité Stratégique de Filière Bois, Georges-Henri FLORENTIN, président de France Bois 2024, Dominique WEBER, président du CODIFAB et de FBIE, Michel DRUIHLE, président de France Bois Forêt, Frank MATHIS, président d’ADIVBOIS, Etienne CREPON, président du CSTB, Christophe MATHIEU, directeur général du FCBA, Philippe ESTINGOY, directeur général de l’AQC, André LIEBOT, société K Line, Pascal MAGIN, société Arcelor Mittal et Guillaume LATIL, Parex Group.

L’objectif de cette Charte est de répondre à la principale ambition de Paris 2024 : accueillir des Jeux Olympiques exemplaires en termes de bilan carbone, et symboliser, au-delà des jeux, la ville de demain, héritière de bâtiments construits aujourd’hui, réversibles, sobres, sains, écologiques adaptés aux contraintes climatiques à venir.

Ainsi, concernant la construction des villages des athlètes et des médias, une large place sera faite aux matériaux biosourcés à faible empreinte environnementale, incluant le bois et sa capacité à stocker le carbone. Le cahier des charges pour le village olympique prévoit en effet que les immeubles de moins de huit étages soient construits en bois et que les immeubles de plus grande hauteur soient réalisés en matériaux mixtes associant le bois.

A travers cette Charte tous les acteurs concernés se mobilisent afin d’atteindre ce but et d’édifier des bâtiments performants, dans les délais, tout en répondant à la réglementation en vigueur.

Il est indispensable également de favoriser une collaboration technique étroite entre les industriels représentant tous les corps d’état qui interviendront aux côtés des constructeurs bois avec comme objectif de proposer de massifier les solutions en technique courante.

Lors de son allocution, Julien DENORMANDIE indique imposer à tous les Etablissements Publics d’Aménagement (EPA)  qui dépendent de lui de « construire des bâtiments avec des matériaux qui soient à au moins 50 % du bois ou des matériaux biosourcés », et lancer des appels à projets dans l'objectif de créer des banlieues vertes afin d’accélérer la végétalisation.

A propos du village olympique et paralympique, Nicolas FERRAND, directeur général de la SOLIDEO a quant-à-lui expliqué, viser à « réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) et un abattement carbone de 50 %, en généralisant le recours au bois en structure pour les bâtiments emblématiques ».

Dans son discours enfin, Luc CHARMASSON, président du Comité Stratégique de Filière Bois a ajouté que seul le matériau bois, et les autres matières biosourcées, ont la capacité à retirer du gaz carbonique à l’atmosphère et à le stocker à longue durée de vie dans les matériaux bois construction. Les autres matériaux de construction peuvent réduire leurs émissions de GES vers l’atmosphère, mais resteront émetteurs nets de GES. Ainsi, pour le village olympique, il propose que l’on communique également sur l’apport du stockage carbone assuré par le bois et les biosourcés dans le calcul du budget carbone des constructions olympiques.

***
À propos de France Bois 2024 : France Bois 2024 est la structure projet mise en place par la filière forêt-bois construction et aménagement pour les JO de Paris, portée par ADIVBois (Association pour le Développement des Immeubles à Vivre Bois) et financée par France Bois Forêt (Interprofession nationale de la filière forêtbois) et le Codifab (Comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois). C’est un projet structurant et fédérateur du Contrat Stratégique de la Filière Bois, signé le 16 novembre 2018. Présidé par Georges-Henri Florentin, il rassemble l’ensemble des organisations professionnelles du secteur.


Rejoignez #FranceBois2024 sur les réseaux sociaux

autres actualités

14.02.2020 - Point sur les activités de la Commission européenne...  - lire l’actualité
12.02.2020 - Invitation au Séminaire Client Earth : Accès à la...  - lire l’actualité
14.02.2020 - La nouvelle grande série de programmes courts de FRANCE...  - lire l’actualité
12.02.2020 - Observatoire économique de France Bois Forêt : Note...  - lire l’actualité
12.02.2020 - Signature de la Charte d'engagement volontaire des...  - lire l’actualité
03.02.2020 - Port Atlantique La Rochelle fête ses 130 ans en 2020...  - lire l’actualité
03.02.2020 - Partenariat entre l’Agence Qualité Construction...  - lire l’actualité
03.02.2020 - 3e réunion du Comité Scientifique et Technique forêt...  - lire l’actualité
03.02.2020 - Le programme finalisé du Forum Bois construction 2020...  - lire l’actualité
31.01.2020 - La Chine renforce sa réglementation bois - lire l’actualité
 
développement durable
 
Liste des membres de l'association
 
Annuaire des bois tropicaux
 
Lancement de la campagne de communication Pour moi, c'est le bois
 
Les Clés de la réussite d'une façade bois bas carbone
 
Terrasse en bois de qualité : la recette
 
 Web TV LCB / STTC : Promotion du Bois Tropical Certifié
 
Annuaire des points de vente
 
Michael Green: Pourquoi construire des gratte-ciel en bois - 2016
 
Campagne Résolument Bois ! Karine et  Frédéric témoignagent
 
Spot Publicitaire Expert Relais Bois rentrée 2012
 
Le Réseau Expert Relais Bois
 
Le Métier de Négociant Bois
 
WEB TV.COM
 
Bergen Project - The Design and Construction of the World's First 14-Story Wood Building
 
Wood is good !
 
Why on earth a wood house