Le Commerce du Bois

La VEM publie une étude sur la fiabilisation des statistiques des flux internationaux

Actualité 31.03.2021

La Veille Economique Mutualisée (VEM) a publié sur son site internet, une étude sur la fiabilisation des statistiques des flux internationaux dans la filière forêt bois.

Pour mener à bien sa mission de réunir les données économiques de la filière forêt-bois, la VEM nécessite des données du commerce extérieur de la filière. Les statistiques douanières sont jugées insuffisamment fiables par les professionnels du secteur.
 
L’objectif est de pouvoir produire des statistiques reconnues par la filière comme étant plus fiables, grâce à l’intégration de l’expertise métier et de l’expertise douanes. Il a ainsi été décidé de mener un diagnostic de la situation actuelle et de proposer les actions à mettre en œuvre pour l'obtention de données fiables. L'étude s'est vue donner comme objet de :
  • Comprendre les diverses interprétations des codes douanes et leurs conséquences afin d’élaborer une table de correspondance, voire recommander un référentiel uniforme.
  • Evaluer les destinations et les provenances des flux de marchandises.
  • Comprendre et expliciter la source des incohérences dans les valeurs monétaires et physiques des flux internationaux, afin d’éclairer et estimer la réalité, des flux par pays d’importation, d’exportation et de transit, par produit en valeur et en volume.

Principaux résultats obtenus

En France, la douane assure l'ensemble de la chaîne de production et de diffusion des statistiques du commerce international, souvent dénommées "statistiques douanières", alors que tout le commerce intra-Union européenne est libre et réalisé sans déclaration en douane. La filière bois méconnait cette administration et en particulier ses fonctions de conseils, offerts dans chaque région aux entreprises pour améliorer leur stratégie et leurs pratiques à l'exportation ou à l'importation.
 
Les services de statistiques de la douane traitent environ 20 millions de lignes déclaratives par mois, réparties entre 10 000 codes produits et tous les pays partenaires commerciaux de la France. 
 
Dans le cadre européen, il convient de distinguer les statistiques du commerce intra-Union et extra-Union, régies par des règles différentes. Seul le commerce extra-Union fait l'objet de déclarations en douane par des spécialistes, souvent externes aux entreprises. Le commerce intra-Union n'est soumis, qu'au-delà d'un seuil annuel d'affaires, à des déclarations mensuelles récapitulatives, saisies par les services comptables.
 
Source : VEM
Crédit photo : @VEM - Veille Économique Mutualisée de la Filière Forêt-Bois