Le Commerce du Bois

Hausse spectaculaire des grumes européennes exportées en Chine ces dernières années

Actualité 09.02.2022

Selon une information de FORDAQ reprise par FSC : en 2020 et 2021, 30% des grumes résineuses importées par la Chine provenaient d’Europe, surpassant ainsi les approvisionnements en provenance de Russie, et d’Amérique du Nord.

La présence de résineux européens était quasiment nulle dans les ports chinois, il y a encore cinq ans.

Néanmoins, un appétit grandissant pour le bois dans ce pays, la réduction des approvisionnements en provenance de partenaires historiques, ainsi qu’un surplus de l’offre en bois européen ont tous contribué à l’évolution des flux de grumes vers la Chine, ces 4 dernières années.

La Nouvelle Zélande, la Russie et les Etats-Unis représentaient près de 75% des volumes importés en Chine en 2017. Cependant, entre 2020 et 2021, il y a eu de sévères chutes d’approvisionnements en provenance de Russie et des Etats-Unis, alors que les volumes en provenance d’Europe et d’Amérique Latine augmentaient. Lors des 9 premiers mois de l’année 2021, près de 80% des importations chinoises provenaient de Nouvelle Zélande, d’Europe et d’Amérique Latine.

L’entrée de l’Europe sur le marché chinois a été spectaculaire, passant d’un peu moins de 500 000 m3 de grumes de résineux en 2017, à une estimation de 14 millions de m3 pour la seule année 2021, selon le « Wood Resource Quarterly ». La part des importations en provenance d’Europe est actuellement de 30% en termes de volume, avec l’Allemagne comme second plus gros exportateur, juste derrière la Nouvelle Zélande.

Les exportations allemandes ont bondi de 200 000 m3 en 2018, à 3,8 millions de m3 en 2019, et des estimations rapportent que ces volumes auraient atteint les 10 millions de m3 en 2021. Les importations en provenance de République Tchèque ont rapidement augmenté en 2019, mais ont plafonné depuis, avec des estimations de volumes plus faibles en 2021 que lors des deux années qui ont précédé.

Les exportations d’Allemagne et de République Tchèque ont représenté la grande majorité de grumes entrant sur le sol chinois. Quelques autres pays ont également augmenté leurs exportations vers la Chine ces 3 dernières années comme la Pologne, la France ou la Slovaquie.

Selon la Fédération Nationale du Bois, les chiffres des douanes chinoises confirment qu’entre janvier et mai 2021, 276 499 m3 de résineux français ont été exportés en Chine directement de la forêt française sans aucune transformation soit + 66% par rapport à 2020.

 © FNB

L’offre excédentaire européenne est en train de décroître, tandis que la demande locale augmente. Ainsi, malgré cette forte hausse d’exportations européennes vers la Chine, la tendance ne devrait pas se maintenir, laissant derrière nous ce pic de 5 millions de m3 exportés au 4e trimestre 2020.

Sources : FSC, WRQ/FORDAQ, FNB

 

Thématiques associées