Le Commerce du Bois

Zoom sur les marchés scandinaves : les tendances du premier trimestre 2022

Actualité 01.07.2022

Les années 2020 et 2021 ont été marquées par des confinements à répétition, des tensions sur les approvisionnements, une hausse de la consommation mondiale portée par un repositionnement de l’habitat par rapport au budget voyage et divertissement. Tous ces facteurs ont permis au secteur de la construction d’être très résistant à partir de la fin du deuxième trimestre 2020. L’année 2022 est très importante pour comprendre si la hausse de la demande mondiale est pérenne ou si elle finira par s’essouffler avec le retour du budget vacances et divertissement des foyers et surtout avec la crise ukrainienne. Dans cet article nous vous proposons de revenir sur les grandes tendances du marché scandinave au premier trimestre 2022.

Au premier trimestre 2022, on constate une augmentation de 8% par rapport au T1 2021 pour les importations françaises en provenance de l’Europe du Nord pour atteindre 262 850 m3. Les importations en provenance de la Finlande s’établissent à 157 000 m3 (soit + 8% par rapport à n-1) et en provenance de Suède à 100 070 m3 (+7 % par rapport à n-1).

Cependant, en reprenant les données de production de sciages en Finlande on note une légère baisse de 5% de la production par rapport au T1 2021, en reprenant la moyenne sur 10 ans les données du T1 2022 sont tout de même assez cohérentes. Cela s’explique par, d’une part, un bon niveau de stock, en effet, les stocks sont remontés en début 2022 au même niveau d’avant la crise COVID 19, et d’autre part par un effet « rattrapage » en 2021, la production depuis le début de l’année 2020 ayant été fortement impactée par de mauvaises conditions climatiques et le chômage partiel. En suède on constate une légère augmentation de 4% de la production au T1 2022 et un bon niveau de stock (niveau d’avant la crise COVID 19).

 

Evolution des prix de sciages résineux à l’export de Finlande et de Suède

En conséquence du bon niveau de stock et de production, les prix à l’export ont baissés au début de l’année 2022. Néanmoins, à la suite de la guerre en Ukraine et des sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie, les prix sont repartis à la hausse. En effet, l’absence de bois russe sur le marché de l’UE devrait engager un large report sur les bois de qualité « bois du nord » en provenance de scandinavie et entrainer des tensions sur les approvisionnements et bien en entendu sur les prix.

Marché européen et français de bois russe :

En 2021, la Russie a exporté 5 millions de m3 de sciages résineux vers l’Europe (300 000m3 vers la France).

Exportations russes de bois d’œuvre vers les principaux pays européens en 1000 m3

Les principaux produits en bois russe importés en France sont :

  • les sciages (épicéas / pin / mélèze) : environ 300 000 m3 par an sur les 3 200 000 m3 de sciages résineux importés en France, soit environ 10 % ;
  • les panneaux de contreplaqué bouleau : environ 35 000 m3 par an sur les 580 000 m3 importés par an, soit environ 5%.
  • Autres produits : OSB, produits techniques

 

Thématiques associées