Le Commerce du Bois

Metsä wood met au point de nouveaux éléments de murs associant bois et béton

Actualité 05.11.2021

Cette méthode de construction hybride représente une avancée majeure dans le secteur.

Le mur sandwich hybride de Metsä wood

Alors que les cimentiers s’intéressent de plus en plus à notre filière pour proposer des bétons de bois intégrant des bois PEFC issus des forêts française (voir le Communiqué Greentech & Lafarge du 03.11.2021 à ce sujet), Metsä Wood, membre du Commerce du Bois, a conçu, avec ses partenaires, un élément de mur sandwich hybride qui révolutionnera la construction hors-site : une innovation qui associe le béton au Kerto® LVL. Ces éléments de murs sandwich hybrides sont d'ailleurs actuellement utilisés dans la construction de la nouvelle scierie Metsä Fibre dans la ville de Rauma, en Finlande, qui sera achevée au troisième trimestre 2022. Leur légèreté consitue un précieux avantage.

La marque KERTO®
Pour mémoire, le Kerto® LVL est le produit lamibois imaginé et conçu par Metsä Wood. Il est le produit d’ingénierie bois le plus performant pour la structure. Il est formé de placages d’épicéa obtenus par déroulage.

 

Kerto® S                         Kerto® Q

 

L'association du béton avec le Kerto® LVL présente de nombreux atouts :

  • Une favorisation de la durabilité grâce à la construction hybride

Skanska, le constructeur de la nouvelle scierie Metsä Fibre de Rauma, s’est fixé un objectif ambitieux : atteindre la neutralité carbone générale d’ici 2045. Cela a conduit l’entreprise à fournir à ses clients des solutions durables économes ou neutres en carbone.

Selon Ilkka Romo, directeur de l’unité de productivité et de qualité chez Skanska, l’utilisation de ces nouveaux éléments sandwich hybrides dans la nouvelle scierie de Rauma permet de limiter la quantité de béton nécessaire. Ils sont également plus légers que leurs homologues conventionnels.

D’après Ilkka Romo, la construction en bois devrait progresser dans les années à venir ; la demande est d’ailleurs déjà plus forte. Les différentes formes de construction en bois et leur impact sur les souhaits des entreprises et des clients sont à l’étude. « Les éléments sandwich hybrides constituent un bon début, et le projet de scierie à Rauma nous a directement fourni de précieuses informations sur leur utilisation dans la construction. Ils semblent bien correspondre à nos besoins techniques. Notre partenariat avec Metsä Wood et Metsä Fibre a bien démarré grâce au savoir-faire approfondi de ces deux entreprises », explique Ilkka Romo.

  • Une facilité de production

Ces nouveaux éléments de murs sandwich hybrides sont relativement simple à produire.

Dans la production d’un élément de mur sandwich hybride, le noyau porteur est constitué d’un panneau Kerto LVL, auquel on ajoute ensuite une couche d’isolation et une façade en béton armé. « Une fois les premiers défis relevés, la production des éléments de murs sandwich hybrides s’est avérée aussi simple que celle des éléments sandwich en béton." souligne Satu Lipsanen, CEO de Lipa-Betoni (usine du fabricant d’éléments préfabriqués).

mur sandwich - MetsäWood

  • Une Installation simple

L’installation d’éléments sandwich hybrides sur le terrain est plutôt fluide : l’installation des éléments de murs sandwich hybrides du premier étage de la scierie de Metsä Fibre, qui représente 100 m2, a duré cinq heures.

Dans le cadre d’un grand projet de construction, la légèreté de ces éléments peut générer de grandes économies.

L’assemblage des éléments de murs sandwich hybrides est similaire à celui des éléments sandwich en béton traditionnels. Les liaisons inférieures sont identiques dans les deux cas et les joints entre les éléments sandwich hybrides possèdent des vis à bois. Une fois les éléments de murs sandwich hybrides assemblés, les joints sont terminés : il n’est pas nécessaire de procéder à leur jonction, ni au meulage ou au nettoyage du béton, comme c’est le cas pour les panneaux sandwich en béton.

Lire le communiqué de Metsä Wood

 

Thématiques associées